Présentation du réseau d’éducation prioritaire de Kawéni    

Actuellement positionné en REP PLUS depuis la rentrée scolaire 2015. Géographiquement, ce réseau s’insère entre mangrove, zone industrielle, village de Kawéni.

photo aerienne reseau

Ce territoire est caractérisé par une très forte densité de population, globalement très jeune dont près de 7000 élèves. Principale zone industrielle de Mayotte, il connaît malgré tout un chômage élevé, un nombre important de sans papiers, de grandes difficultés sociales.

Le réseau de Kawéni intègre 4200 élèves. Il emploie 290 personnels dont 250 enseignants

Les 6 établissements du réseau :

- Ecole maternelle d’application T6 : 15 divisions, 445 élèves, rotation, directrice Sylvie Sandrin, 19 enseignants
- Ecole maternelle T9 : 18 divisions, 531 élèves, rotation, directrice Caroline Dewever, 22 enseignants
- Ecole élémentaire T17 : 17 divisions ordinaires, 1 CLIS, 469 élèves, PEDT, directeur Sébastien Paraud, 22 enseignants
- Ecole élémentaire K stade : 22 divisions ordinaires, 1 CLIS, 619 élèves, rotation, directeur Nidhoimi FILA, 28 enseignants
- Ecole élémentaire K village : 21 divisions ordinaires, 602 élèves, rotation, directeur Oumouri ABDALLAH, 26 enseignants

- Collège Kawéni 1 : 51 divisions dont un dispositif ULIS, 1530 élèves, principal Didier Piolat, 130 personnels, 90 enseignants

Etablissements partenaires :

Ecole élémentaire K poste, Collège Kawéni 2, LPO de Kawéni

L’action de ce réseau prend place dans le cadre de référence national pour l’éducation prioritaire, et le calendrier académique.

presentation du reseau 2

Ses problématiques principales :

-       un fort taux d’analphabétisation et de non maîtrise de la langue française par la population, un tiers d’élèves non lecteurs non scripteurs entrant en classe de 6ème, 64% de réussite au DNB 2014

-       une grande diversité dans les enseignants ainsi qu’une importante rotation

-       une vie scolaire et professionnelle mise en tension par des vols et violences

-       des équipements inégaux, parfois insuffisants ou obsolètes

Des points d’appui :

-       le respect et gentillesse globale des élèves

-       une facilité à mobiliser les parents

-       la motivation et engagement de l’ensemble des personnels

-       des marges de manœuvre importantes pour les établissements ouvrant de fortes possibilités d’innovation

-       un partenariat dense et étonnamment proche avec les autorités académiques, la justice, les autorités religieuses, les forces de l'ordre, les champs économique et associatif

Bref un réseau qui projette de se penser comme un système éducatif territorial, et qui est ouvert à toute personne passionnée d'éducation, animée par l'intérêt public et intéressée par l'idée de contribuer au développement de Mayotte.